15 janvier 2020 Pas de commentaire

Software Outils de SUPERVISION : RESEAU, SERVEUR, DATACENTER, AGENTS, quels sont les principales fonctionnalités des superviseurs?

Que ça soit au Maroc ou ailleurs, l’importance de l’outil informatique, les données, la sécurité informatique ne cesse d’avoir une importance critique voir stratégique.

Aujourd’hui, un responsable IT d’une administration, d’une banque, d’une usine, ou d’une PME ne peut en aucun cas tolérer l’arrêt ou même des petites coupure au niveau du Datacenter et du Réseau…

L’équipe du support informatique, ou du département IT, ont besoin d’avoir un œil en permanence sur l’ensemble des équipements actifs constituants le réseau de point de vue disponibilité, performance, fiabilité …

Vu l’importance et la complexité des équipements et des indicateurs qu’il faut superviser et contrôler en performance, il n’est plus possible de faire cela de manière manuel et classique surtout pour les Datacenter des moyens et grandes structures.

L’infogérance et le helpdesk nécessite l’usage d’outils de supervision, qui peuvent contrôler de manière permanente et pertinente l’ensemble des équipements et communiquer des alertes et des rapports de manière transparente et instantané.

Outils de supervision dispose de multitude de fonctions on site ci-après quelques-unes :

Gestion des Performances et des Problèmes:

  • Surveille et analyse les statistiques en temps réel et historiques des performances réseaux pour les routeurs, les commutateurs, les serveurs, les firewalls, les applications et tous les autres ressources compatibles SNMP : Espace disque, Charge CPU, utilisation mémoire, utilisation bande passante, perte de paquet, latence, erreurs, discards
  • Support de la supervision au travers d’un agent ou sans agent.
  • Supervision des serveurs Unix, Linux, Windows et Android.
  • Fonctions d’auto découverte à l’aide des protocoles de supervision ICMP, SNMP, CDP, WMI
  • Scanne périodiquement le réseau pour détecter tout changement d’adresse IP et maintien d’une liste dynamique d’adresses IP, y compris les adresses non réactives
  • Affiche automatiquement les connexions entre les périphériques
  • Carte hiérarchique organisée par situation géographique : site, immeuble, département…
  • Affichage des alarmes sur la carte en couleur
  • Mise à jour automatique de la topologie à chaque changement
  • Affichage des informations sommaires sur la carte
  • Fonctions de filtrage sur la topologie
  • Rapports et alarmes personnalisables avec support de la notification
  • Supervision des performances des applications et isolation rapide des problèmes de performances des applications avant qu’ils n’affectent vos utilisateurs finaux
  • Tableaux de bord tout prêts pour obtenir en un clin d’œil un aperçu de l’état des Routeurs, commutateurs, firewalls, serveurs et applications critiques
  • Filtrage des alarmes
  • Envoie des alertes sur les vrais problèmes, création des dépendances d’alerte réseau avancées pour les événements corrélés, les conditions durables et les combinaisons complexes des états des ressources.
  • Support des modèles de rapports standards : Inventaire, disponibilité, événements
  • Support de la possibilité de la création des nouveaux rapports.
  • Affichage des rapports sur web.
  • Planification et exportation des rapports
  • Soustraction des rapports sous différents formats : Excel, PDF…
  • Rapports sur le pourcentage d’utilisation de l’espace d’adressage IP
  • Définition et Contrôle d’accès par rôle et par profil : Gestion des droits sur les vues de la topologie graphique avec association des vues selon le profil de l’utilisateur
  • Interface d’administration via le Web
  • Supporte le zoom avant périphérique par périphérique et affiche des informations système détaillées sur le périphérique réseau, serveur, machine virtuelle ou commutateur Fibre Channel ou virtuel
  • Personnalisation des pages web d’administration selon l’utilisateur
  • Possibilité d’assigner un groupe d’équipement à un profil d’utilisateur
  • Possibilité d’ajouter et d’éliminer les droits de lecture/écriture par profile utilisateur
  • Authentification sécurisée des utilisateurs
  • Intégration avec Microsoft Active Directory existants, pour fournir les informations d’identification des administrateurs de la solution

Gestion de la virtualisation:

  • S’intègre nativement avec la solution de gestion des performances et des problèmes
  • Gestion des environnements Vmware et suit automatiquement les performances des VMs grâce à vCenter
  • Gestion de l’allocation des ressources pour optimiser l’utilisation : répondre aux besoins business en justifiant l’utilisation des ressources.
  • Contrôle l’étalement des machines virtuelles.
  • Trouver des machines virtuelles ralenties/immobiles, fantômes, des fichiers orphelins et des machines virtuelles surchargées
  • Surveiller de manière proactive les problèmes uniques de performances de virtualisation
  • Analyser en profondeur les problèmes propres au stockage entrées/sorties pour des déploiements de nuage virtuel et privé

Gestion du stockage

  • Suivi des performances de stockage et l’isolement des hots spots et la source du problème
  • S’intègre nativement avec la solution de gestion des performances et des problèmes
  • Automatisation de la collecte de données prévisionnelles
  • Permet de visualiser facilement les taux de croissance du stockage et d’anticiper le moment où la capacité de stockage sera atteinte et de faire des prévisions de coûts
  • Mappage automatique des machines virtuelles, des applications et des connexions logiques à l’environnement de stockage physique, ce qui permet l’analyse des causes
  • Surveille les problèmes de performance VSAN et Fibre Channel avec des alertes en temps réel sur la base de seuils et des rapports qui montrent l’état de santé VSAN
  • Détection automatique des environnements de stockage
  • Gestion des environnements de stockage hétérogène : DELL, EMC, HP, IBM, NetApp…
  • Présentation de la capacité, l’allocation, l’utilisation et la prévision à tous les niveaux de l’environnement de stockage (matières premières, RAID, LUN, stockage des données et système de fichiers)

Analyse de Trafic et Reporting sur les flux

  • S’intègre nativement avec la solution de gestion des performances et des problèmes
  • Permet de déterminer le trafic par utilisateur, par application, par service, par conversation, par interface, par protocole et par type de service.
  • Permet d’identifier les utilisateurs, les applications et protocoles qui consomment le plus de bande passante sur le réseau.
  • Surveillance du trafic réseau en capturant les données de flux à partir des périphériques réseau, comme Cisco NetFlow, Juniper J-Flow, IPFIX et sFlow
  • Suivi des politiques configurées de la Class-BasedQuality of Service (CBQoS) pour s’assurer que les mesures de hiérarchisation du trafic sont efficaces
  • Possibilité de faire des zooms avant rapides, pour voir le trafic sur certains éléments du réseau en utilisant des vues multiples
  • Configuration d’alerte d’utilisation de l’interface, pour être informé lorsque la consommation de bande passante dépasse le seuil défini.
  • Possibilité de voir le Traffic réseau par situation géographique, par service, ou même par type de périphériques, comme les firewalls, les routeurs, les commutateurs et les serveurs

Monitoring de la Qualité de Service (QoS)

  • S’intègre nativement avec la solution de gestion des performances et des problèmes
  • Statistiques des performances VoIP, notamment MOS, la gigue, la latence de réseau et la perte de paquet, sans faire intrusion sur les communications VoIP
  • Surveiller les performances réseau WAN à l’aide de la technologie IP SLA
  • Corrélation des problèmes d’appels avec les performances WAN
  • Fonctions de configuration des opérations IP SLA sur les routeurs et switchs Cisco
  • « Prend en charge les opérations IP SLA suivants :
    • HTTP – Mesurer le délai RTT d’accès à une page Web
    • FTP – Mesurer le délai RTT de transfert d’un fichier
    • DNS – Mesurer le temps de recherche DNS (le délai nécessaire pour faire une demande et recevoir une réponse)
    • DHCP – Mesurer le délai RTT de récupération d’une adresse IP
    • Connexion TCP – Mesurer le délai de connexion, ce qui est utile pour la surveillance des applications et des serveurs
    • Gigue UDP – Mesurer le délai RTT, le délai de propagation dans un seul, la gigue dans un seul sens et la perte de paquet dans un seul sens
    • Gigue UDP VoIP – Mesurer les données e chemin d’appel VoIP
    • Écho ICMP – Mesurer le délai RTT
    • Écho UDP – Mesurer les délais de réponse entre les nœuds IP SLA avec IP
    • Écho de chemin ICMP – Découvrir un chemin de réseau a l’aide de Traceroute et mesurez le délai de réponse entre un routeur et des dispositifs Cisco avec IP
    • Gigue de chemin ICMP – Mesurer la variance de délai entre-paquet le long d’un chemin de réseau tracé »

Reporting et tableaux de bord

  • Génération des rapports de trafic réseau en quelques clics seulement
  • Génération des graphes et de tableaux rapports de performance, de disponibilité et des alertes
  • Génération des rapports personnalisables sur différentes périodes et intervalles de temps : Minutes, heures, Jours, Mois, Années, ….
  • Génération des tableaux de bord : Etat, disponibilité et performances
  • Génération de rapports d’inventaire des équipements surveillés
  • Cartographie des applications et de répartition des flux selon le port, le protocole et l’adresse IP
  • Rapports planifiés avec des profils d’alertes
  • Génération des tableaux de bord détaillés et avancés relatifs aux flux et aux applications et services SI
  • Formats de rapports : PDF, CSV, XLS, HTML, TXT
  • Génération des rapports sur les SLA.

 

Détection de la topologie réseau et auto-discovery

  • Exploration automatique des réseaux au niveau 3 et au niveau 2
  • La solution doit être capable de détecter de manière périodique les nouveaux équipements réseau.
  • La détection doit inclure l’OS et les relations avec les autres nœuds du réseau en utilisant la table ARP.
  • Découvrir automatiquement la topologie du réseau au travers du protocole SNMP.
  • Exploreur MIB intégré, avec chargement de MIB personnalisés.
  • Détection des changements dans la configuration du périphérique réseau (Cisco).

 

Inventaire

  • L’inventaire et la découverte automatique des systèmes et des éléments du réseau.
  • Inventaire des périphériques et logiciels des serveurs (CPU, expansion cards, memory, patches, software,etc)

 

IPAM

  • IPAM intégrée pour la gestion de l’adressage IP (IPv4/IPv6).
  • Gérer, découvrir et obtenir des événements sur les changements sur les hôtes dans le réseau.
  • Savoir si une adresse IP donnée (IPv4 ou IPv6) modifie sa disponibilité (réponse à un ping) ou un nom d’hôte (en utilisant la résolution dns).
  • Détecter le système d’exploitation.
7 mars 2019 Pas de commentaire

Comment installer un vidéo projecteur et un écran de projection électrique dans une salle de réunion ?

Afin d’équiper vos bureaux ou salles de réunion en solution de vidéo projection, voici quelques étapes qui peuvent vous servir lors de votre intervention :

1. Inspection de la salle de projection, voici les éléments à identifier :

• Le niveau d’éclairage, une salle bien éclairée naturellement doit disposer de store ou rideau. Ainsi permet de choisir la valeur des lumens de votre datashow ;

• La taille de la salle de réunion et sa capacité d’accueil : l’écran de projection augmente proportionnellement avec ces 2 paramètres.

• Source d’électricité : armoire électrique le plus proche pour brancher une fusible pour l’écran de projection électrique et une autre pour le vidéo projecteur ;

• Type de mure, de sole et de plafond : par exemple si vous désiré un passage de câble HDMI, VGA, en encastré la présence de faux plafond, double cloisons, mur en biatres, peut faciliter la tâche. Aussi cette étape permet de voir le mode de fixation de l’écran de projection et le vidéo projecteur Aussi en cas de présence de faux plafond les carreaux d’Armstrong ne peuvent pas supporter le poids de l’écran, dans ce cas on peut prévoir des tiges ou des supports métallique en Inox qui seront fixé directement au plafond en béton.

2.Choix du matériel de projection :

Il y a plusieurs marques et plusieurs sociétés au Maroc qui proposent du matériel de projection professionnel, le choix est en fonction de quelques critères notamment : la Résolution du vidéoprojecteur 4K/HD, le Nombre de lumens, la Taille de la toile de projection, quel tissue de l’écran de projection, Ecran de projection fixe, manuelle ou électrique avec ou sans télécommande…

• Parmi les marques de vidéo projecteur distribués au Maroc : Epson, Benq, Vivitec, Nec ; un peu moins mais on peut trouver chez les spécialistes : Sony, Panasonic, Optoma, Acer

Attention : les vidéo projecteurs mini ou à Led ne sont pas recommandé pour les salles de réunion ils sont plutôt pour la mobilité,

• Pour les marques d’écran de projection, on retrouve surtout au maroc la marque Oray, Visiotech, Somfy, Eyeplay … Les spécialistes peuvent fournir aussi des marques professionnel haute gamme comme : Luxburg, Optoma, Nobo, Celexon,…

3.Détermination de l’emplacement de l’écran de projection et du vidéo projecteur optimale

Selon la taille de la salle et sa capacité plusieurs configuration sont possible selon l’application et l’usage, il y a des calculateur de distance de projection qui peuvent vous aidez à choisir le meilleur emplacement voici quelques liens utiles selon la marque achetée :
https://support.epson-europe.com/TDC/ThrowDistanceCalculatorFR/
https://www.vivitek.fr/produits/calculateur-de-distance/
https://www.optoma.fr/projector-distance-calculator

4.Passage de câble HDMI/VGA et fixation des supports :

La majorité des responsables IT en charge des salles de réunion ou de formation cherchent des solutions de projection esthétiques et ergonomiques : Les passages de câble en encastré sont privilégiés des passages de câble en apparents ; pour ce faire il y a plusieurs astuces et techniques sont utilisé par techniciens câbleurs.

Le chef de projet fait appel à d’autre cœur de métier : plâtrier, peintre, menuisier aluminium/bois, poseur de parquet/moquette…Le coordination entre ces différents intervenants par le chef de fil donne des résultats satisfaisantes ;

Il y a aussi l’utilisation de câble hdmi professionnel et de qualité supérieur surtout lorsque les distances sont longue plus de 10m, au Maroc les bonnes marques de cable hdmi / vga se font rares, souvent on les retrouves chez société qui propose les solutions audiovisuels. Les marques de cables hdmi adaptés pour ses solutions : MONSTER, PEARL, BLUE JEANS, LCS-ORION, CSL, MEDIABRIDGE, RANKIE, SIIG, KRAMER

NB : il y a aussi beaucoup d’accessoires utiles et de d’adaptateur à prévoir : goulottes au sole en aluminum, gaines au soles en plastique régide, plienthe, (Legrand, Ingelec,…) boites aux soles en inox, adapatateur HDMI MINIDISPLAY, HDMI DISPLAY PORT,

23 octobre 2015 2 commentaires

L’éditeur d’antivirus Kaspersky s’établit en partie en Suisse, pour tenter de dissiper les soupçons de collusion avec la Russie

Pour fuir les conflits, il faut se réfugier en Suisse. C’était vrai au XXe siècle, cela le demeure aujourd’hui même lorsqu’ils sont devenus numériques. « Nous n’avons pas pris la fuite ! », martèle, cependant, Eugene Kaspersky, l’exubérant fondateur et dirigeant de l’entreprise de sécurité informatique à son nom, droit dans ses bottes sur l’épaisse moquette d’un hôtel de luxe de Zurich.

Mardi 13 novembre, Kaspersky, le géant russe de la cybersécurité, y présentait devant clients, experts et journalistes, ses premières actions en matière de « transparence ». Le début, en l’occurrence, du rapatriement des données de certains de ses clients dans des serveurs basés en Suisse. Loin, en théorie, de la suspicion qui entoure les liens entre l’entreprise russe et le Kremlin.

Car Kaspersky est empêtré depuis plus d’un an dans un feuilleton politico-médiatique aux relents de guerre froide. Les Etats-Unis, et dans leur sillage certains alliés, accusent le fournisseur d’outils de protection informatique d’être une taupe des services de renseignement russes. Concrètement, les logiciels antivirus de Kaspersky, qui disposent par nature d’un large accès aux données transitant dans les ordinateurs sur lesquels ils sont installés, seraient, avec la complicité de l’entreprise ou à son insu, utilisés par la Russie à des fins d’espionnage.

Ces accusations ont une conséquence directe sur l’entreprise, même si cette dernière rechigne à dire à quel point. Les Etats-Unis ont banni ses logiciels de tous les réseaux fédéraux. Récemment, les Pays-Bas ont fait de même. Il y a un an, Eugene Kaspersky avait promis une parade : un « centre de transparence » dans un territoire neutre. La seule solution, selon lui, pour tenter de lever le voile de la suspicion.

22 octobre 2015 Pas de commentaire

Déjà 100 millions de machines utilisent le « GPS européen »

Le concurrent du GPS américain a à peine un an et 100 millions de récepteurs se servent de sa navigation par satellite. Le CNES se félicite de ce succès et veut en faire un symbole de ce que pourrait être un projet d’Europe spatiale forte.

Galileo, le système européen de navigation par satellites, « compte aujourd’hui près de 100 millions d’utilisateurs » un peu plus d’un an après le lancement des premiers services, a annoncé jeudi le Centre national d’études spatiales (CNES).

Ces « 100 millions d’utilisateurs » correspondent à 100 millions de récepteurs (smartphones, voitures électriques, outils connectés…) en service, a précisé le CNES. L’Europe avait lancé les premiers services de son système de navigation par satellites en décembre 2016. Actuellement, la précision de Galileo n’est pas encore optimale. Il faudra attendre 2020 pour que le système européen puisse offrir sa meilleure précision sur tout le globe.

« Galileo est une illustration parfaite des succès que permet une Europe spatiale forte », a déclaré le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, cité dans un communiqué.